MAST : Conférence de Presse du Ministre Roosevelt Bellevue

Posted by on juin 7, 2017 in Actualités | 0 comments

MAST : Conférence de Presse du Ministre Roosevelt Bellevue

Au # 7 de l’Avenue Charlers Sumner, au matin du vendredi 2 juin, le Ministre des Affaires Sociale et du Travail, Monsieur Roosevelt Bellevue s’est entretenu avec les travailleurs et travailleuses de Presse. Objectif primordial, leur fournir toutes les informations relatives aux mesures d’accompagnement sociaux au bénéfice des ouvrières et ouvriers de la sous-traitance, et sur la réactivation du CSS.
« A travers cette conférence de presse, le gouvernement tient à apporter des explications sur les décisions relatives à la crise qui bouleverse le pays notamment le secteur ouvrier. Ces dites décisions concernent des subventions alimentaires, les cartes d’assurance maladie, la carte membre de l’Ona, le transport, la remobilisation du CSS caduc depuis quelque temps », a annoncé Monsieur Bellevue.
Concernant les subventions alimentaires, comme le Titulaire du MAST l’avait déjà formellement promis des ententes ont été trouvées avec les restaurants. A partir du 1er juin, les plats au lieu de 75 vont subir une nette diminution les ramenant à seulement 40 gourdes. La Sonapi est déjà alimenté tandis qu’au courant de la journée, ce sera de même pour les autres restaurants. Dès la semaine prochaine, ce sera le tour des usines de Caracol et à Codevi.
« De concert avec les responsables du patronat et de l’Ofatma, nous sommes entendus que chaque dans les usines doit être détenteur d’une carte Assurance Santé les habilitant à consulter gratuitement un médecin ainsi que deux des membres de sa famille outre le conjint ou la conjointe. Des instructions ont été passées aux techniciens de l’Ofatma afin de se rendre dans les usines pour que les ouvriers puissent remplir les formulaires pour l’obtention de la carte Assurance Santé, a assuré le Ministre Bellevue.
Selon le Titulaire du MAST, depuis des décennies, les ouvriers n’ont plus de carnets de l’ONA leur permettant de savoir à combien d’argent s’élèvent leurs cotisations ni les avantages qu’ils peuvent en bénéficier. A partir du mois de juin, d’après les ententes entre le Directeur de l’ONA et du patronat, ce sera chose faite. Chaque ouvrier aura en sa possession d’une carte digitalisé.
Monsieur Bellevue a promis de mener aussi une lutte pour que la retraite de l’ouvrier puisse devenir une réalité. Le gouvernement ne saurait admettre que des ouvriers qui ont trimé pendant un certain nombre de temps puissent partir à la retraite les mains vides. C’est une injustice sociale qu’il convient de combattre avec la plus grande rigueur pour que ces mesures puisent se concrétiser.
Toujours dans le cadre des mesures d’accompagnement des ouvriers, en dépit du fait que ca peut prendre un peu de temps, des moyens de transport seront mis à leur disposition. Le gouvernement s’est montré interpellé par ces difficultés auxquels se trouvent confrontés les ouvriers pour se rendre sur leur lieu de travail le matin ainsi que pour rentrer chez eux. Comme annoncé récemment une flotte de 300 bus seront mis à leur disposition et ce sans verser un sous.
L’un des aspects qui à date demeure problématique reste et demeure la question de la réactivation du CSS. Car, cette structure tripartite a la responsabilité de s’occuper de l’épineux dossier de l’augmentation du salaire minimum. Le Ministre a précisé que le CSS seul a le prérogative de traiter d’un pareil sujet. En fonction de l’évolution du marché du travail, du niveau de l’inflation et de formuler des propositions raisonnables a gouvernement pour que le Président émettre un arrêté fixant le salaire minimum.
« Je donne la garantie à tous les ouvriers que la question de l’augmentation du salaire n’est qu’une question de temps. Cependant, elle doit être raisonnable pour qu’elle ne craie pas plus de problèmes qu’elle n’en résolve. L’on ne saurait accorder une quelconque augmentation qui fera fuir les investisseurs vers d’autres pays. Les sénateurs tout aussi bien que les syndicats doivent se rendre à l’évidence que cette question doit nécessairement être traité avec beaucoup de sens de responsabilité ».
En ces thermes, Monsieur Bellevue a exhorté les protagonistes à faire preuve de grande prudence. Du fait d’avoir déjà reçu tous les noms, le CSS sera mis sur pied dès lundi prochain. Des rumeurs persistantes font état de révocations massives subséquemment à ce mouvement de grève. Une commission d’enquête sera mise sur pied pour faire toute la lumière là-dessus tout en invitant les membres des syndicats à se montrer respectueux de la loi. Le Ministre Bellevue, en guise de conclusion a fait savoir qu’il est resté ouvert pour recevoir toutes les plaintes, et entamer toutes les négociations pour que règne à nouveau dans le pays une paix sociale durable.

Bureau de Communication du MAST

Laisser un commentaire